17 élèves sont allés à la découverte de l'exposition Poésie de l'intime, présentée à l'espace François Mitterrand, pour un atelier photographique de Solange Reboul.

Saisir des images, capter des sons : les élèves de première littéraire du lycée Notre-Dame, en partenariat avec le centre d’art GwinZegal, multiplient les ateliers artistiques et culturels. Cette année encore, les élèves de 1r e L du lycée Notre-Dame bénéficient d’un Parcours d’éducation artistique et culturel (PEAC), en partenariat avec le Centre d’art GwinZegal.

Nouveauté par rapport à l’an dernier, un travail sur le son avec un documentariste. Articulé autour d’un voyage, programmé sur Nantes et l’estuaire de la Loire la semaine prochaine, le projet initie 17 élèves à la création d’un carnet de voyage visuel et sonore. En effet, c’est un documentariste, Cédric Michel, qui intervient cette année aux côtés de Solange Reboul de Gwinzegal pour initier les jeunes à une approche différente.

Séances de travail
Autour de ce voyage, deux séances préparatoires de deux heures chacune ont déjà été définies. Jeudi, les élèves ont suivi une troisième séance de quatre heures auprès de Cédric Michel et Solange Reboul sur les techniques photographiques et de prise de sons. Ils sont allés à la découverte de l’exposition « Poésie de l’intime », présentée actuellement à l’espace François-Mitterrand et ont également pu échanger avec l’artiste Anni Leppälä. Ils ont parcouru la ville en compagnie de Cédric Michel afin d’écouter, comprendre les bruits parasites ou apprendre à capter les sons. En novembre, les élèves bénéficieront de trois journées de travail post-voyage avant une présentation publique de leurs productions qui sera programmée en décembre.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/guingamp/lycee-notre-dame-carnets-de-voyage-sonore-03-10-2016-11239647.php#pIGK83CVweMV7QQ8.99