Durant trois jours, les élèves ont réalisé le montage vidéo du documentaire qu'ils ont filmé, ici en compagnie d'Olivier Strauss, réalisateur et Lou Le Jard, médiatrice.

Les élèves de première L du lycée Notre-Dame entament la dernière phase de leur projet d’éducation artistique et culturel du baccalauréat sur la production d’un documentaire.

Cette semaine, les 26 élèves se sont retrouvés pour trois jours de travail dans les locaux de Gwinzegal. En compagnie de François Hébert et Olivier Strauss, réalisateurs, ils oeuvrent au montage d’un documentaire sur James Reese Europe. Soldat afro-américain ayant combattu au côté des Français en 1918, il fut chef d’un orchestre militaire qui a participé à l’introduction du jazz en Europe.

Tournage à Nantes

En septembre, les élèves ont initié le projet par une première rencontre avec les réalisateurs qui leur ont fourni les bases de la création documentaire. À raison de deux heures par semaine, ils ont ensuite effectué des recherches avant de passer trois jours à Nantes, en novembre, pour le tournage. « Le Théâtre Graslin célèbre actuellement le centenaire d’un concert desdits musiciens. Les réalisateurs ont également participé à ce voyage, guidant les élèves pour les prises de vue », explique leur enseignante Marina Chassan.

Restitution en mars

« Les élèves effectuent le montage. Par groupe de trois à cinq élèves, ils ont créé six chapitres du documentaire qui sera reconstitué pour former une vidéo de 30′ », explique Olivier Strauss. Ce projet sera présenté lors d’une épreuve du baccalauréat mais également lors d’une projection, mardi 20 mars, à 18 h, en interne au lycée, en présence des familles et partenaires.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/guingamp/lycee-notre-dame-creation-d-un-documentaire-30-01-2018-11832334.php#SOb6kuMR9ebZvcld.99