photo ouest france 26 09 17

Les élèves de Première littéraire du lycée Notre-Dame bénéficient de nouveau cette année d’un parcours d’éducation artistique et culturel spécifique en partenariat avec le Centre d’art GwinZegal. Projet greffé sur les TPE (travaux personnels encadrés), les étudiants travaillent par groupe, participant chacun à un chapitre du projet.

Vendredi après-midi, une visite guidée et une conférence leur ont permis de découvrir une exposition installée au CDI consacrée aux origines du jazz. A l’occasion des 100 ans de la fin de la Première Guerre mondiale, le choix des partenaires s’est porté sur l’arrivée des troupes américaines et surtout de Jim Europe, soldat afro-américain qui a monté un orchestre à la demande des autorités militaires américaines.

Ces musiciens ont fait connaitre le jazz notamment aux Nantais d’où est parti le dernier navire négrier 60 ans plus tôt. L’histoire de ces musiciens, qui ont combattu dans les tranchées, connus sous le nom de Harlem Hellfighters, est une découverte car le jazz n’est pas la musique que des jeunes nés dans les années 2000 écoutent. La grande histoire rejoint l’histoire d’une musique et sera un dossier à présenter pour le baccalauréat.

Ouest-France, 26 septembre 2017.