notre dame guingamp il y a0

A l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, la médiathèque de Guingamp organise l’exposition des gouaches de l’illustrateur jeunesse Laurent Corvaisier pour l’album IL Y A. Les 3eF ont visité cette exposition qui peut être valorisée en français, en histoire et en arts plastiques.

L’expérience de la Grande Guerre.

Guillaume Apollinaire est amoureux. De la tranchée où il se trouve, en ce mois de septembre 1915, il écrit à celle qui fait vibrer son coeur depuis qu’il l’a rencontrée dans un train, lors d’une permission quelques mois auparavant. Le poète, qui sera blessé à la tête l’année suivante, mêle le récit des horreurs du front, « éclats d’obus » et autres « gaz asphyxiants», à son histoire d’amour qui lui manque tant mais l’aide aussi à tenir.

L’illustrateur Laurent Corvaisier inspiré par ce simple poème.

C’est cet aller-retour permanent entre l’inhumanité du quotidien de soldat et ces moments de bonheur rêvés que soulignent à la fois le poème d’Apollinaire et les images fortes de Laurent Corvaisier, tantôt monochromes, tantôt éclatantes de couleurs, s’appuyant par endroits sur des photos d’époque. Laurent Corvaisier est né au Havre en 1964. Il a fait les Arts appliqués et les Arts décoratifs de Paris. Il partage son temps entre son métier d’enseignant aux Arts déco de Paris et au lycée Corvisart, sa famille et sa peinture. Il expose régulièrement. Il met souvent son dessin au service de projets variés (bus de ville, hôpital, spectacle, enseignes…).

La poésie de Guillaume Apollinaire.

Guillaume Apollinaire (1880-1918) est un poète majeur du XXe siècle, auteur notamment de célèbres Calligrammes. Parti au front en 1915, il fut blessé par un éclat d’obus en 1916, puis trépané. Il mourut de la grippe espagnole le 9 novembre 1918. Il y a se présente comme une simple énumération. Avec cette forme de poème novatrice, Guillaume Apollinaire,  l’un des plus grands poètes du XXe siècle, contribue à faire basculer la poésie vers la modernité. Une modernité qui rêve de renvoyer la guerre aux oubliettes de l’histoire des hommes.

Extraits de : Rue du monde 5 rue de Port-Royal 78960 Voisins-le-Bretonneux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *