essai_amelioration_logo

Du 16 au 21 mars 2017, 9 élèves de Première DNL, ainsi que leur professeur Gildas Connan, sont partis en direction de Clermont-Ferrand afin de participer à la 42ème Session nationale du Parlement Européen des Jeunes.

Le Parlement Européen des Jeunes (ou PEJ, aussi appelé EYP, de l’anglais European Youth Parliament) est une association non-partisane d’éducation à la citoyenneté européenne à but non lucratif qui sensibilise les jeunes à participer à la politique européenne. Fondé en 1987 à Fontainebleau, le PEJ réunit 40 000 jeunes à travers toute l’Europe et les invite à avoir leur propre mot à dire dans la formation du futur de leur continent. Au cours de sessions internationales d’une dizaine de jours, 300 jeunes sélectionnés lors de sessions nationales débattent sur des problèmes politiques européens d’actualité et élaborent des résolutions qui seront ensuite examinées et approuvées.

C’est donc dans une optique de découverte de l’autre et de nouvelles cultures ainsi que de sa citoyenneté européenne que Basile, Briek, Léa, Aurore, Eliott, Jeanne, Floriane, Maïwenn et Anaïs se sont lancés dans cette aventure.

Avant de pouvoir partir vers cette nouvelle session, ils ont d’abord dû être sélectionnés. Pour cela, ils devaient réaliser un projet sur le thème : “La diversité au sein de l’Europe” et plus particulièrement la diversité européenne dans notre ville. Ils ont donc choisi de montrer la diversité européenne à Guingamp grâce à un arbre aux couleurs de l’Europe (en réalité, un sapin de Noël peint en bleu) et des étiquettes accrochées à ses branches montrant par exemple les différentes enseignes européennes dans la ville, les jumelages avec Shannon et Aue et sans oublier l’En Avant de Guingamp.

Le kit de préparation fourni par le PEJ a permis de découvrir les commissions de cette session. En effet, chaque élève de la délégation guingampaise était affecté à une commission ; DEVE (Développement), AGRI (Agriculture et développement rural), BUDG (Budgets), ITRE (Industrie, recherche et énergie), LIBE (Libertés civiles, justice et affaires intérieures), PECH (Pêche) et SEDE (Sécurité et défense). Chacune d’entre elles proposait une problématique à laquelle les différents délégués devaient trouver des résolutions, qui ont été présentées lors de l’Assemblée plénière.

Il a également fallu élaborer l’Eurovillage – une présentation de pays européens grâce à un stand. Le pays attribué était Malte ; il fallait donc présenter cette petite île, ses paysages somptueux et ses coutumes à travers des recettes traditionnelles, des pancartes montrant par exemple son gouvernement ou une personnalité célèbre et des costumes.

Après avoir été sélectionnés, ils ont pu se diriger vers la ville hôte de la 42ème Session nationale du PEJ : Clermont-Ferrand !

Ils sont partis le jeudi 16 mars à 10h et sont arrivés le soir-même. Le lendemain, ils ont pu découvrir le lycée Jeanne d’Arc qui allait les héberger pendant les prochains jours ainsi que les organisatrices de la session, des élèves de Terminale.

La session a débuté par un Teambuilding général – c’est-à-dire des jeux, des danses pour nous mettre à l’aise les uns avec les autres. Après s’être bien défoulés sous le soleil de l’Auvergne, nous avons rejoint nos commissions respectives. Tous les candidats ont alors pu découvrir leurs Chairs : des anciens PEJistes qui ont pour but de les aider dans la démarche de réflexion.

L’heure de la cérémonie d’ouverture à l’Hôtel de ville de Clermont-Ferrand est enfin arrivée. Ensuite est venu un évènement très attendu : l’Eurovillage ! Les Guingampais ont installé leur stand avec des petites spécialités maltaises et se sont déguisés en plongeur, chevalier, touriste…

Les 2 jours suivants étaient consacrés au travail en commission. Une problématique était donnée à chacune d’entre elle, et l’objectif était d’y trouver des résolutions qui vont être exposées durant l’Assemblée plénière, qui a eu lieu le lundi 20 mars. Lors de cette assemblée, chaque commission a défendu ses résolutions grâce à des speechs et des débats.

Mais il n’y a pas eu que du travail intensif pendant ces 2 jours ! Il y a eu une conférence avec Daniel Cohn-Bendit (où Basile s’est fait interviewé par France 3 Auvergne), ainsi qu’une autre avec des acteurs importants de la diversité européenne dans la région de Clermont-Ferrand. Sans oublier l’Euro Party et l’Euro Concert !

Finalement, c’est avec beaucoup d’émotion que cette 42e session s’est terminée. Le PEJ nous a permis de découvrir des lycéens d’autres horizons, qui viennent de Marseille, Strasbourg, Fontainebleau, Angers et même de Finlande ! C’était une expérience fantastique et inoubliable.

Désormais, les Guingampais – qui ont eu le coup de coeur du jury – attendent de savoir où ils partiront à l’étranger, pour participer à une nouvelle session du PEJ !

Anaïs Le Mercier, AP presse 1ere.