Une quinzaine d’élèves de seconde 3 du lycée Notre-Dame de Guingamp, en compagnie de Ninon, la tête en bas, et Etienne, comédiens du Théâtre du Rivage.

Des lycéens de Notre-Dame, à Guingamp, bénéficient de cours de français atypiques. Depuis dix jours, ils revisitent Marivaux avec les comédiens du Théâtre du Rivage.

Depuis une dizaine de jours, des élèves de deux classes de seconde du lycée Notre-Dame de Guingamp profitent de cours quelque peu atypiques.

À raison de deux heures par jour, ils travaillent en compagnie des comédiens et de l’équipe du Théâtre du Rivage, ancrée au Pays Basque. L’occasion pour eux de se frotter à la création théâtrale et expérimenter le jeu de scène par le biais d’exercices.

En effet, depuis mardi 5 janvier, les exercices s’enchaînent, avec pour objectif de créer un lien au sein de la jeune troupe lycéenne. « Ces exercices tendent à montrer que sur scène, on doit faire confiance à son partenaire, on se doit d’être à son écoute », argumente Ninon et Étienne, deux des comédiens.

Des exercices qui, de surcroît, répondent aux attentes de la résidence d’artiste, initiée par le pôle culture de la ville de Guingamp, le théâtre du Champ-au-Roy, le lycée Notre-Dame, l’association Itinéraire Bis des Côtes-d’Armor et le Théâtre du Rivage.

Les échanges entre les comédiens et les jeunes tournent autour de la résonance d’un tel texte dans le monde actuel. « Jeu de l’amour et du hasard, de Marivaux, date du XVIIIe siècle », détaillent les comédiens. « Il a été revisité pour aboutir à une lecture contemporaine. »

Une pièce qui sera présentée ce jeudi 14 janvier, à 18 h 30, en répétition publique, sur la scène du théâtre du Champ-au-Roy, à Guingamp. Gratuit.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/guingamp-22200/le-theatre-du-rivage-sancre-au-lycee-notre-dame-de-guingamp-3967366

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *