groupe

Au début du mois d’avril, un voyage en Irlande du Nord a eu lieu avec le groupe de DNL Physique à l’occasion d’un échange scolaire avec le Methodist College of Belfast. 3 professeurs nous ont accompagnés : M. Even (Michaël) et M. Gelard, professeurs de Physique, ainsi que M. Leroux, professeur d’Histoire-Géographie. Les élèves ont été accueillis par les familles de leur correspondant respectif.

Le séjour se déroula sur une semaine. Lundi 1 avril : arrivée dans les familles d’accueil ; Mardi 2 avril : journée en immersion au MCB ; Mercredi 3 avril : Journée à Dublin ; Jeudi 4 avril : visite du parlement puis du Musée du Titanic ; Vendredi 5 avril : Musée de l’Ulster, City Hall, St Georges Market ; Samedi 6 avril : Journée dans les familles d’accueil ; Dimanche 7 avril : Retour à Guingamp.

Interview de M. Leroux  :

Comment avez-vous organisé ce voyage ? « Ce voyage a été organisé par Michael Even et Bertrand Gélard. Monsieur Even s’est chargé, entre autres, d’établir des relations pour la mise en place de l’échange avec le collège méthodiste de Belfast. Monsieur Gélard s’est occupé de toutes les formalités de transport et autres réservations nécessaires pour le bon déroulement du voyage. C’est un travail de collaboration efficace qui avait pour but de réduire au maximum le coût du projet. »

Pourquoi 3 professeurs pour nous accompagner et pourquoi vous ? « La raison pour laquelle j’ai été invité au voyage était d’apporter une touche géographique et surtout historique pour un territoire et un peuple qui en valent la peine. L’histoire de l’Irlande mérite d’être connue pour bien comprendre les enjeux qui se jouent encore actuellement dans le cadre du Brexit. On ne peut aller à Belfast sans mesurer tous ses aspects. »

Comment vous est venue l’idée de contacter le MCB (Methodist College of Belfast) ? « Se rendre au collège méthodiste de Belfast est venu comme une opportunité heureuse qui montre la volonté de l’établissement, le plus réputé d’Irlande du Nord, d’afficher son ouverture d’esprit et son souhait de démontrer que les mentalités évoluent dans une ville qui se veut d’abord, être une ville européenne comme les autres. »

Pourquoi un échange et pas une auberge ? « L’échange est ainsi le moyen le plus opportun de découvrir l’autre, sa richesse et surtout la possibilité de créer des liens. Échanger, c’est accueillir et communiquer. Il ne s’agit pas de business mais bien d’ouverture offerte à nos élèves dans un monde qui peut tendre, malheureusement, à la fermeture. »

Et pour finir votre avis sur le voyage, le groupe, l’état d’esprit etc… ? « Je pense sincèrement que ce voyage a été un moment extraordinaire pour nos élèves, marqué par la richesse culturelle et la bienveillance. Monsieur Even, monsieur Gélard et moi-même avons été ravis du comportement et de l’esprit irréprochables du groupe. Quand on voyage dans ces conditions de confiance et d’ouverture d’esprit ; on n’a qu’une envie, c’est de repartir ! ».

AP presse, Saker Maiyar 1ere S1 et Renaux Alexandre 1ere S2.