media21

Les médias sont présents dans notre quotidien. Nous regardons la télévision, lisons les journaux, écoutons la radio et surfons sur Internet pour nous informer. Mais savez-vous qui contrôle ces médias ? Lors de nos TPE, épreuve anticipée du Bac en 1ère, nous avons pris conscience que tous les médias ne sont pas réellement indépendants.

Le pouvoir des gouvernements sur les médias

Dans nos recherches, nous avons appris qu’un homme, Julian Assange, a été censuré par le gouvernement des Etats-Unis. En effet, il est le fondateur de Wikileaks, un site internet qui diffuse des documents officiels et confidentiels sans filtre. Au travers de ses actions, Julian Assange cherche la transparence des gouvernements et des entreprises. En 2010, le site a diffusé de nombreux documents confidentiels compromettant l’armée américaine en action en Irak.

Les réseaux sociaux ont aussi une grande place dans l’information de la population. C’est le cas de Sina Weibo en Chine, qui compte 500 millions d’utilisateurs. Environ 70% de ces personnes trouvent ce réseau social fiable pour s’informer sur l’actualité. Néanmoins, le gouvernement chinois emploie près de 2 millions de personnes pour contrôler tout ce qui se dit sur celui-ci. Ils censurent tous les messages qui remettent en cause le régime en place.

Quand les capitalistes contrôlent les médias

Nous remarquons également que les médias sont majoritairement possédés par les capitalistes tels que Canal+ par Vincent Bolloré, Europe 1 par Arnaud Lagardère, TF1 par Martin Bouygues… Ces personnes ont beaucoup d’influence sur la ligne éditoriale de leurs médias.  Par exemple, Vincent Bolloré choisit personnellement les sujets des articles qui vont paraître dans son quotidien Direct Matin notamment en faisant l’éloge d’un dictateur africain avec qui il a des contrats publics. Ces médias sont donc dépendants de groupes financiers et industriels.

Pour illustrer nos recherches, nous avons réalisé une vidéo sous forme d’émission de TV.

Aymeric LABBE et Kilian GELIN, 1ES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *