art 2

Ce sont majoritairement d’anciens élèves du lycée Notre-Dame qui ont expliqué leurs cursus aux élèves de première.

Lundi, le lycée Notre-Dame, à Guingamp, organisait une demi-journée pour aider les élèves en classe de première dans leur choix d’orientation après le baccalauréat. Alors que les choix d’orientation sont clos depuis mardi soir pour les élèves de terminale, quelques-uns cherchaient encore leur voie, lundi. « C’est une journée dédiée aux élèves de première mais, ce lundi, quelques futurs bacheliers cherchent encore la formation qui leur correspond pour leurs études supérieures », explique le proviseur adjoint, Patrice Audrain.

Préparer les élèves tôt

Un constat qui conforte l’établissement dans son souhait de faire en sorte que l’élève s’y prépare suffisamment tôt. Ainsi, les 200 élèves de première étaient incités à rencontrer d’anciens élèves du lycée actuellement en études supérieures, des enseignants, ou des responsables de ces cursus, pour conforter ou infirmer leur choix. « Nous avons modifié ce temps de découverte. Plutôt que de leur imposer une visite complète des formations disponibles, ils effectuent en amont un pré-choix de trois domaines qui leur plaisent le plus sur les neuf pôles présentés sur cette demi-journée », complète l’adjoint. Études courtes (BTS ou IUT), gendarmerie, scientifique, environnement et agronomie, gestion commerciale, sciences politiques, ou encore social, paramédical et soin de la personne : le choix est vaste et offre à l’élève de bonnes premières bases, un an avant le choix définitif qu’il sera amené à valider en terminale.