l-enseignante-helene-bourdon-en-compagnie-des-eleves-de_3986833_457x330p

L’enseignante Hélène Bourdon et sa classe de terminale STMG du lycée Notre-Dame ont obtenu le 2e prix national par l’Union nationale des combattants (UNC). Un travail pour lequel l’enseignante a également été décorée de la médaille du mérite, ce jeudi.

En cette année de centenaire de la fin de la Grande Guerre (1914-1918), l’Union nationale des combattants (UNC) a lancé un grand concours scolaire à destination des élèves des filières technologiques et professionnelles pour préserver la mémoire des combattants et la transmission auprès des jeunes.

« Le document audiovisuel que les élèves ont produit dans le cadre de ce concours est remarquable à plus d’un titre, pour l’investissement qu’il a demandé et pour sa réalisation », a indiqué le colonel Patrick Allix, président de l’UNC 22.

Deuxième prix national

Les élèves se sont intéressés à la vie de l’arrière, comment l’économie locale de la région de Guingamp s’est organisée en économie de guerre.
Ce travail, intitulé « Guingamp pendant la Grande Guerre, loin du front près du cœur », a mobilisé les élèves qui ont travaillé avec les archives de la ville, des cartes postales prêtées par les Amis du patrimoine, et l’aide locale de l’UNC en la présence de son président Pierre Piolet.À l’issue de ce concours, la classe a obtenu le 2e prix national « pour un résultat exceptionnel ». Un prix qui s’ajoute à celui obtenu en avril par Laurine, élève de la même classe, du Centenaire de la mémoire et du civisme, de la Fédération Maginot, catégorie lycées.

Médaille du mérite

L’implication de l’enseignante, tant par sa participation aux cérémonies du 11-Novembre, qu’auprès de Pierre Piolet dans sa mission d’entretien des tombes, lui a valu d’être décorée de la médaille du mérite de l’UNC.

Hélène Bourdon et ses élèves ont été salués par les élus du territoire, dont le sous-préfet Frédéric Lavigne qui a tenu bon de préciser « Madame Bourdon est une récidiviste, elle a déjà reçu de nombreux prix et je salue ici son grand pas pour l’humanité ».

Quant à l’intéressée, elle s’est dit fière de ses élèves et très honorée, « de plus, je ne m’attendais pas à la présence de tous les élus et je les en remercie. Ewen, Éléonore, Florian, Louis, et leurs camarades ont été récompensés pour un travail qui leur a demandé beaucoup d’investissement. Un de mes élèves m’a même confié ce soir n’avoir jamais reçu autant d’attention. J’en suis ravie ».

© Le Télégramme 08-06-2018

Et en bonus, une petite galerie photo de la célébration :