inside

Dans l’enceinte du lycée Notre-Dame, pas ou peu de bruit cette semaine. Normal, la rentrée des classes ne se déroulera que la semaine prochaine. Pour autant, certains lycéens ont déjà décidé de remettre les pieds au sein du bâtiment D. Pour prendre un temps d’avance. Trousse neuve, nouveau cahier et stylo en main, 41 futurs élèves de terminale S, ES et ST2S ont retrouvé le chemin des salles de classe, lundi. Et ce, à l’occasion d’un stage de remise à niveau dans l’optique d’être parfaitement opérationnels dès le lever de rideau.

De deux à quatre jours

D’une durée de deux à quatre jours, en fonction des filières, le stage offre l’opportunité à ces élèves volontaires de réaliser un tour d’horizon des fondamentaux de leur série. À l’image des scientifiques, d’ores et déjà concentrés sur les mathématiques, la physique et les sciences de la vie et de la terre (SVT). Et s’il n’est pas question d’entamer le programme de la dernière année de lycée au cours de cette remise en jambe, l’idée consiste à attaquer l’année scolaire du bon pied. Et avec de solides bases. Un atout non négligeable afin de mettre toutes les chances de son côté, à l’aube d’une année charnière, celle du baccalauréat.

Le Télégramme, 28 août 2018