irelem-ecole-numerique1-278x300

« On se lance dans l’innovation avec des classes numériques expérimentales en seconde », présente Yvon Queromès, le proviseur du lycée Notre-Dame, à Guingamp. À la rentrée prochaine, les élèves « de trois à quatre » des six classes de seconde seront équipés de tablettes numériques. Un projet sur lequel l’équipe pédagogique planche depuis un certain temps. « Une équipe d’enseignants travaille dessus cette année. On a été voir comment cela se passait ailleurs et à l’étranger, pour analyser cette problématique, avant de se lancer. C’est un outil pédagogique supplémentaire intéressant, sans en avoir une utilisation trop importante », commente le proviseur. Les lycéens pourront ramener les tablettes chez eux le soir et pendant les vacances scolaires. D’ailleurs, celles-ci leur appartiendront à la fin de leur cursus. En effet, pour les financer, l’établissement entend mettre en place un système de « location avec option d’achat ». Cela pourrait revenir à « une quinzaine d’euros par mois » par élève, précise le chef d’établissement. Les tablettes seront contrôlées par l’établissement et les élèves ne pourront pas télécharger ou ajouter des jeux ou d’autres applications, précise le proviseur.

© Le Télégramme 21-03-2018