uco

Lundi, Dominique Pariscoat, vice-président de GP3A, délégué à l’enfance et à la jeunesse, et Viviane Le Guillou, directrice de l’UCO, ont signé la convention liant les deux parties pour l’atelier de soutien éducatif.

Lundi, l’UCO et GP3A ont signé une nouvelle convention dans le cadre du partenariat instauré entre les deux parties pour l’atelier de soutien éducatif. Comme chaque année, l’université mettra des étudiants bénévoles à disposition du service.

Voilà une quinzaine d’années que des étudiants de l’Université catholique de l’Ouest Bretagne-Nord (UCO BN) donnent de leur temps pour l’atelier de soutien éducatif. Mis en place en 2003 par Guingamp Communauté, le partenariat avec l’établissement dirigé par Viviane Le Guillou est aujourd’hui reconduit par Guingamp Paimpol Armor Argoat Agglomération. Et une nouvelle convention a été signée lundi. L’objectif : que des étudiants bénévoles viennent en aide à la scolarité de collégiens de Saint-Dominique, de Jacques-Prévert et d’Albert-Camus.

À la recherche de 80 bénévoles

Concrètement, chaque référent prend en charge un jeune pour l’année et l’aide dans ses différents travaux scolaires. « Les collégiens sont des enfants volontaires et qui s’investissent, assure Muriel Liotier, animatrice du service jeunesse de GP3A. L’atelier se fait dans leur intérêt et celui de leur famille ». Si chaque collégien bénéficie de deux séances de soutien par semaine, chaque référent intervient une seule fois. Conséquence, les jeunes sont encadrés par deux bénévoles tout au long de l’année. Lors du précédent exercice, ils étaient trente collégiens à se partager les référents. Et cette année, dix de plus sont attendus. Ainsi, 80 bénévoles sont recherchés. D’où l’intérêt de la convention signée avec l’UCO qui, comme chaque année, s’est engagée à trouver des étudiants motivés pour cette expérience « préprofessionnelle », souligne Viviane Le Guillou.

Reprise de l’atelier le 9 octobre

Mais les référents ne viennent pas tous de l’UCO. Certains arrivent de Notre-Dame, d’autres sont retraités. Bref, les profils sont divers et variés. Prévue le lundi 9 octobre, la reprise des activités sera précédée d’une réunion de préparation afin de fixer les objectifs et de recenser les attentes des bénévoles. Quant aux ateliers, ils se dérouleront le lundi et le jeudi, de 17 h 15 à 18 h 30, au Pôle jeunesse ou au local Ty Castel du quartier Castel-Pic.