Les élèves de seconde 3 du lycée Notre-Dame de Guingamp, sont allés voir une ferme qui est en conversion biologique à st Laurent. Compte-rendu de groupe.

Une ferme familiale

Pierre et Gwen CHESNOT-RAYNAUD ont quatre enfants. Ils vivent à la ferme, qui est en conversion biologique. Pierre ainsi que toute sa famille y est installé depuis maintenant onze ans à Saint Ilio Braz. La ferme a été reprise par Pierre après son père. Pierre n’a aucun salarié qui l’aide pour l‘organisation de la ferme. Cette famille se nourrit de leur production, elle n’a donc besoin d‘effectuer beaucoup d’achats, seulement pour l’assurance du matériel agricole.

Un élevage de Prim’Holstein

Ils possèdent actuellement cent têtes de bataille de la race Prim’Holstein, la plus vieille vache est âgée de seize ans. Pierre et Gwen possèdent des vaches, des génisses (femelles qui n’a pas encore vêlé = mis bas), un taureau ainsi que des veaux. Les vaches sont essentiellement nourries à l’herbe mis à part celle qui produisent le plus de lait, qui  sont  alimentées au fourrage maïs qui ne contient ni soja, ni OGM. L’hiver elles sont nourries avec de l’herbe à l’enrubannage (foin).

La constitution du sol

La famille CHESNOT-RAYNAUD possède soixante-cinq hectares dont soixante sont des prairies. Les prairies sont très riches grâce aux trèfles, aux graminées cultivés et aux excréments des lombrics (vers de terre). La plupart des terres constituent des paysages bocagers, c’est-à-dire que les parcelles sont entourées de talus.

La traite des vaches

Il y a une salle de traite automatisée, ce qui permet de faire passer cinquante vaches par heure. Il y a la traite le matin vers 7h du matin et en fin de journée vers 17h. La ferme produit 25 000 litres de lait par an avec à peu près cinquante à soixante vaches. En ce moment le prix des 1000 litres de lait est de 300 € en conventionnel, alors que quand ils seront entièrement en biologique le prix pour 1000 litres de lait sera de 450€.

Yuna Evain, Noémie Aubry, Clémence Le Hoariec, Jeanne Robin, Clara Lericollais, S3